Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

11- Réunion spécifique du 22 février 2018

Météo :  ciel clair, peu d'humidité, lune en presque 1er quartier.

Instruments : mon C8, le T 200 Texereau piloté par Georges, le T150 de Michel LC et le T200 d'Emmanuel.

Lieu: la Carterie, Sautron.

 

  10 participants ont assisté à cet atelier divisé en 3 parties

            1- A l'extérieur, nous avons repéré 2 constellations, Orion et La Grande Ourse, pour les apprendre et noter leur position en début de soirée.

Comme la Lune était présente, nous en avons profité pour voir 2 formations assez rares l'X lunaire et le V lunaire, car elles étaient visibles ce soir-là.

            2- Puis nous sommes rentrés. Nous avons commencé par découper et fabriquer une petite maquette élaborée sur une idée du CLEA. La maquette avait pour objectif de montrer les mouvements apparents des constellations en 24h. Ensuite un mode d'emploi et des questions ont permis d'étudier les mouvements de l'étoile polaire, de la Petite Ourse, de la Grande Ourse, d'Orion, du Scorpion et de la Croix du Sud.

Nous avons d'abord réglé la maquette sur la latitude de Sautron (47°).

Cela a permis de constater l'immobilité de la Polaire, de comprendre la dénomination de "circumpolaire" pour la Petite et la Grande Ourse, de remarquer le mouvement de la ceinture d'Orion située sur l'équateur céleste, de constater qu'Orion et le Scorpion se "levaient" et "se couchaient" tandis que la Croix du Sud restait toujours  invisible.

 Nous avons réglé ensuite la maquette sur les latitudes du  pôle nord et de l'équateur pour observer les grandes différences.

            3- Après une petite collation réconfortante proposée par Michelle, nous sommes ressortis pour constater par une petite mesure, qu'après 1h les constellations d'Orion et de la Grande Ourse que nous avions repérées avaient pivotées de 15° dans le ciel.

Un petit calcul nous a fait comprendre qu'en 1h la rotation apparente de tout le ciel était bien de 360°/24= 15°. Tout le monde a pu "voir" la position de l'équateur céleste grâce à la ceinture d'Orion.

Enfin les 4 télescopes ont été utilisés pour une partie "libre". Certains ont appris à piloter les instruments. D'autres se sont intéressés à la Lune. D'autres encore se sont extasiés devant les beautés célestes comme la Grande nébuleuse d'Orion, pouponnière d'étoiles, les amas ouverts de Persée, M35 dans les Gémeaux, M44 dans le Cancer par exemple, les galaxies, M81et M82 ou encore la nébuleuse planétaire "Tête de Clown".

Une réunion très instructive dans une bonne ambiance conviviale.