Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

7- Nuit du 2 au 3 février 2019

Météo : Une belle éclaircie

Instrument :mon C8, Le T200 d'Emmanuel, le T400 de Michel LC et T 200 du club piloté par Claude S, et Jean-Luc.

Lieu:la Carterie, Sautron.

            Constellation des Poissons

En attendant l'arrivée des autres observateurs, je me suis intéressé à des doubles des Poissons

STF 5A=34 G. Raymond l'a notée en 1907 très blanche et bleuâtre, en 1915 blanc-jaune pâle et grise pâle et en 1917 blanche et gris-bleue

J'ai eu beaucoup de mal à voir le compagnon très serré. A est une belle étoile blanc-bleutée mais B?

HJ 1939 Beaucoup plus facile. G. Raymond  en 191, l'a vue jaune et bleuâtre, en 1915 jaune pâle et mauve et en 1917 blanc-jaune et violet-bleue

Au 13mm,  A m'a paru blanche et B bien faible d'un blanc grisâtre.

Puis Emmanuel, Claude, Jean-Luc et Michel sont arrivés. Nous avons sorti le T200 Texereau.

Le 1er objet recherché fut bien sûr la star des mois d'hiver, Messier 42, la Grande Nébuleuse d'Orion. Commepour les objets suivants, nous avons pris le temps de l'observer dans les divers instruments avec de multiples grossissements. Un régal.

Puis nous avons recherché Messier 43 la petite nébuleuse qui fait face à sa grande sœur éclairée par son étoile centrale.

Nous avons eu une petite discussion sur les mots Ceinture et Baudrier d'Orion.  Contrairement à ce que je pensais, mes recherches me poussent à conclure que la Ceinture est aussi le Baudrier constitués des 3 étoiles alignée d'Orion Ce Baudrier soutient l'épée d'Orion dont Messier 42 est le centre.

Puis nous avons exploré l'épée d'Orion en allant voir les 3 amas ouverts qui encadrent M42.

NGC 1981, un bel amas ouvert d'une bonne dizaine d'étoiles brillantes.

NGC 1977, entre M42 et NGC 1981 plus pauvre et formé de quelques étoiles brillantes presqu'alignées.

NGC 1980, de l'autre côté de M42 est un bel amas brillant.

A la demande de Jean-Luc, nous sommes partis à la découverte d'une étoiles carbonée. J'ai proposéR du Lièvre ou l'étoile cramoisie de Hind.  Elle porte bien son nom.

Nous avons poursuivi par le bel amas Messier 35 dans les Gémeaux, puis Messier 44 dans le Cancer et NGC 2244, l'amas central de la nébuleuse de la Rosette dans la Licorne.

Nous avons enfin terminé par la nébuleuse planétaire NGC 2392, la nébuleuse du Clown,

mais l'ajout du filtre OIII n'a pas apporté grand-chose de plus.

Il était 23h30 quand nous avons rangé le matériel. J'ai ensuite poursuivi seul.

        

   Constellation du Lièvre

STF 655(A=iota) J'avais noté "double bien vue au 32mm brillante". Cependant j'ai constaté que l'étoile proche qui a la magnitude annoncée était trop loin pour être le compagnon de iota. A la distance prévue, il n'y a pas d'étoile. G. Raymond en 1908, a noté blanc-verdâtre et blanc-bleuâtre. Qu'a-t-il vu? J'ai observé iota,jaune pâle et l'étoile éloignée plus blanche.

HJ 3759  G. Raymond en 1916 l'a vue jaune dorée et jaune dorée, en 1918 jaune pâle et jaune rosée. Je l'avais déjà observée avant 2018 blanche et grisée. Maintenant je dirais jaune orangée et jaune rosée.

H 6 40 (A=g, B) Les 1ers observateurs ont noté jaune et vert-pâle. En 1851, Webb l'a indiquée jaune pâle et verte.  G. Raymond l'a vue en 1908 jaune et rouge-feu clair, en 1916, jaune dorée et rougeâtre terne et en 1918 jaune dorée et rougeâtre terne.      Pour moi, l'étoile A est jaune orangée et B plus grisée.

Trap

composantes

magnitudes

type spectral

remarques

Trap 130

étoiles doubles

STF 710 AB

BU 1395BC

HJ 5538  AD

ABH 30 AE

(1)=A

(2)=B

3=C

(4)=D

5=E

8,6

9,4

13,2

12,5

14,2

 

A2Vb

membre

membre à 11"

en avant

membre à 55"

non membre

1 et 2 forment un beau couple équilibré au 32mm et au 13mm. Il faut insister un peu pour voir la composante 4.

STF 875   Vue rougeâtre et verdâtre auparavant, G. Raymond l'a indiquée en 1908 blanche et blanche (peu vives) et en 1916 orangée et bleuâtre.                                                

C'est une double équilibrée difficile à séparer même au 8mm. Pour moi les 2 étoiles sont blanches.

STF 661A =k Vue d'abord  jaune terne et bleue, Webb, en 1851 l'a vue, blanc-jaune et gris clair. G. Raymond l'anotée en 1916 jaune pâle et jaune pâle. J'ai vu A blanche mais je n'ai pas distingué la couleur de B, trop faible et trop serrée.

            Constellation du Cocher

STF 764   Après avoir été considérée comme blanche et blanche, Espin l'a notée jaune terne et bleuâtre. En 1908, elle fut observée blanche-verdâtre et rose-violet et en 1915 jaune-verdâtre et jaune-rose par G. Raymond.

C'est une jolie double formée de 2 étoiles symétriques et assez proches au 32mm.J'ai vu A blanc-crème et B blanche plus rosée.

STF 872  Considérée d'abord blanche et blanche, en 1872 T. W. Webb l'a notée  jaune et mauve. G. Raymond en1908 l'a vuejaune et violette et en 1915 jaune pâle et jaune foncée un peu rosée. C'est une  jolie double symétrique assez serrée au 32mm.Au 13mm, A est blanc-jaune et B blanc-rosée.

STF 616 (A= w) Vue verdâtre et bleuâtre par les 1ers observateurs, en 1850 T. W. Webb l'a notée blanche et rose. G. Raymond en 1908, blanche verdâtre et bleuâtre et en 1914 jaune pâle et mauve. Jolie. Déjà le 32mm montre une petite étoile proche de la principale. Le 9 mm confirme.Je n'ai pas revu B au 32mm. Double bien évidente au 13mm, le 8 mm permet de mieux détailler les couleurs. A est blanc-jaune et B plus mauve.

BLL 17  A=UU  est une magnifique rouge carbonée brillante au 32mm. Il faut le 13mm pour voir la faible B.

STF 928   Vue d'abord jaune terne et blanche, Espin l'a notée comme en 1908 G. Raymond,jaune et verdâtre. Celui-ci en 1915 l'a vue jaune orangée et bleuâtre

Jolie double serrée au 13mm. Le 8mm montre la principale blanc orangée et B plus bleutée.

STF 941 D'abord vue je couple serré AB, blanc-bleuâtre et blanc-pourpre, C. Flammarion l'a notée rouge et bleue et G. Raymond, en 1909 jaune terne et blanc-rougeâtre et en 1915 jaune pâle et blanc-rougeâtre Le couple AC est bien vue dès le 32mm comme une double dissymétrique. A est blanc-orangée et C plus grise au 13mm. Le 8mm permet de déceler B très proche de A mais pas sa couleur.

,

SHJ 75 (A=y 5) Double dissymétrique. Joli couple au 32mm et au 13mm A est dorée et B est gris clair. En 1851, T. W. Webb l'a annoncée jaune et mauve et en1908G. Raymond, jaune pâle et rose-violet tandis qu'en 1915 il l'a trouvée jaune pâle et rouge terne.

STF 681  Vue d'abord jaune terne et blancheG. Raymond, en 1914 l'a notée orange pâle et bleue. C'est un joli couple dissymétrique au 32mm. Au 13mm A est dorée et B bleue foncé.

STF 845 (A= 41) En 1852, T. W0 Webb l'a vue blanche et violette puis en 1909G. Raymond l'a notée blanc-jaune et rose. C'est une jolie double au 32mm. Au 13mm A est dorée et B plus rosée.

Fin de l'observation à 3h.

Evènements à venir ...

Réunion jeunes

Le Mar, 4. juin 2019
19:00 h - 20:00 h

réunion adultes

Le Jeu, 6. juin 2019
20:00 h - 22:30 h

RRéunion CA et préparation de …

Le Jeu, 13. juin 2019
20:30 h

Retenez ces dates ...

les euroastros à Liré (49)

juin
samedi
8
dans 15 jours

La Fête du Soleil 2019

juin
dimanche
16
dans 23 jours

pique-nique barbecue du club

juin
vendredi
28
dans 35 jours

La nuit des étoiles au Cocher

août
samedi
3
dans 71 jours

Festival astrolys

août
samedi
10
dans 78 jours