Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

77 - Nuit du 7 au 8 novembre 2018

Météo : clair mais humide surtout en début de nuit.

Instruments :mon C8

Lieu: la Carterie, Sautron

            En faisant des recherches sur les étoiles doubles je suis tombé sur le nom d'un astronome qui s'appelait Georges Raymond (1854-1931). Ami de  Camille Flammarion, il a publié un "catalogue des étoiles doubles ou multiples dont les composantes ont des couleurs variables".

J'ai donc recherché ses étoiles doubles colorées pour poursuivre son travail.

            Constellation de l'Aigle

STF 2404       Extraits du catalogue.

            W Struve  bleue et mauve

            Franks (1878)  orangée et rouge

            Franks (1907)  blanc bleue et blanc bleue

            Franks (1915) jaune d'or et jaune verdâtre

            M Raymond (2018) Je l'avais déjà vue mais je n'avais pas noté les couleurs. C'est une double serrée déjà aperçue au 13mm. La principale est nettement orangée. Au 8mm, le compagnon se voit mieux. Il est plus faible et d'une couleur gris-bleutée

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Des poussières de comète qui filent à 250 000 km/h

L'essaim d'étoiles des Léonides est quant à lui associé à la comète 55P Tempel-Tuttle.

Filant à 250 000 km/h, elles traversent l'atmosphère à cette vitesse folle avant de s'éteindre brutalement. Les Léonides donnent parfois lieu à de véritables pluies d'étoiles filantes, durant lesquelles des milliers d'étoiles filantes peuvent être vues durant une nuit, mais le passage de cette année, entre les 10 et 23 novembre devrait plutôt offrir une grosse dizaine, ou une petite vingtaine, de Léonides par heure.

Les Léonides, comme leur nom l'indique, semblent provenir de la constellation du Lion, visible en seconde partie de nuit, c'est donc à partir de minuit qu'il est conseillé de se mettre à l'affût.

L'instrument  le plus adapté pour les voir est la chaise longue, mais il faudra pévoir aussi une bonne couverture.

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

73 - Nuit du 5 au 6 octobre 2018

Météo : Ciel très limpide.

Instruments :mon C8, le T150 de Michel LC, le T200 d'Emmanuel et la lunette ornito de Sautron-Nature avec Jean-Jacques.

Lieu: la Carterie, Sautron

Malgré le peu de participants, nous avons passé une excellente soirée, le ciel était particulièrement limpide.

Nous avons commencé par les planètes, Saturne et Mars.

Un petit tour du ciel à l'œil nu, a permis de se remémorer les constellations.

Puis les télescopes se sont dirigés vers des étoiles : la double colorée Albiréo, la double-double epsilon de la Lyre.

Des amas ouverts ont été observés :le double amas de Persée, l'amas de la Chouette, le grand amas IC 4665, Messier 11, l'amas du Fer à repasser".

Des amas globulaires ont été saisis par les instruments : Messier 13, Messier 15, Messier 92 etc…

Des nébuleuses planétaires : Messier 57, Messier 27,  la nébuleuse "boule de neige bleue".

Des galaxies : Messier 31 par exemple.

Une excellente rentrée observationnelle.

 

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

45--Nuit du 27 au 28 juillet 2018

Météo : Beaucoup de nuages mais une belle éclaircie

Instruments :mon C8, le T150 de Michel LC et les Macsutov 90mm pilotés par Charles et  Jean-Luc, le T200 de Patricia, des jumelles.

Lieu: les hauteurs du Breil, Sautron

 Nous nous sommes retrouvés une bonne douzaine de personnes à prendre la direction du Breil.

L'animation satellite nous a annoncé l'arrivée d'une belle et grande éclaircie. Un effet le soleil couchant brillait à notre départ, mais à notre arrivée sur place les nuages ont repris le dessus. Où était passé l'éclaircie?

Il fallut un peu de patience. Les nuages se déchirèrent et Arcturus, puis Jupiter puis Antarès puis Saturne apparurent . Elles nous ont permis d'attendre madame la Lune qui se faisait désirer. Seule une lueur rougeâtre vers le sud-est laissait deviner sa présence

Tout à coup un disque rouge un peu pâle apparût. Elle était bien là accompagnée de la planète Mars à quelques encablures.

Tous les instruments se dirigèrent vers elle. Après quelques tours de cache-cache avec les nuages, enfin l'éclaircie attendue était là et nous avons pu admirer la conjonction des 2 astres rouges, la Lune et Mars.

Le ciel était maintenant entièrement dégagé et nous avons pu même explorer quelques constellations et faire un peu de ciel profond.

Des photos ont été prises. Nous avons assisté ensuite à la sortie du satellite terrestre de l'ombre de sa planète.

Un magnifique phénomène sur l'"autoroute" des planètes bien encombrée elle-aussi en ce jour de grand départ, avec la Lune et 4 planètes.

Une magnifique soirée

.   

 

 

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Une observation à 2 pour donner envie de la refaire avec ceux qui veulent.

10- Nuit du 17 au 18 février 2018

Météo :   Des éclaircies, un peu d'humidité.

Instrument : mon C8, le T 200 Texereau

Lieu: la Carterie, Sautron.

            Constellation de l'Eridan

J'ai commencé par observer au C8, deux Traps de cette constellation.

Trap 93 Joli petit arc de 3 étoiles. Déjà visible au 32mm, beau au 13mm.

Trap 111 Difficile. Double très dissymétrique vue au 13mm.

Puis Georges est arrivé. Nous avons sorti le T200 Texereau. Georges s'en est emparé et je l'ai aidé dans les chemins célestes. Toutes les observations ont été faite avec l'oculaire de 31mm, ce qui nous a donné un grand champ lumineux.

Messier 42, La grande nébuleuse était magnifique entre les amas NGC 1978  et NGC 1980, vus dans le même champ.

Messier 45, l'amas des Pléiadesétait vu presqu'en entier.

Bételgeuse, la géante rouge a permis à Georges de se faire la main sur une étoile.

Puis nous avons fait un petit tour à l'œil nu vers les constellations des Gémeaux, du Grand Chien et du Petit Chien, des Gémeaux, du Cocher, de Persée et de Cassiopée.

Après quelques conseils, Georges a pu trouver le Double amas de Persée. Nous y avons recherchhé 3 géantes rouges.

Un petit retour vers Orion pour admirer la ligne ondulante qui caractérise avec l'alignement des 3 rois l'immense amasCollinder 70.

Ensuite l'amas Messier 35 a été saisi, malgré un petit passage nuageux

Le grand amas des Hyades avec la géante rouge Adébaran a été ensuite exploré.

Les nuages commençaient à être de plus en plus présents, mais une éclaircie nous a permis de viser les 2 galaxies sœurs Messier 81 et Messier 82.

Enfin une dernière trouée nous a permis d'observer avec le télescope Texereau, Messier 44. Cet amas comporte plusieurs doubles bien évidentes.

Les nuages avaient envahi tout le ciel. Nous avons clos notre soirée d'observation vers 23h avec dans l'esprit de belles images.

Evènements à venir ...

Réunion jeunes

Le Mar, 20. novembre 2018
19:00 h - 20:00 h

réunion adultes

Le Jeu, 22. novembre 2018
20:00 h - 22:30 h

Réunion jeunes

Le Mar, 4. décembre 2018
19:00 h - 20:00 h

réunion spécifique

Le Jeu, 6. décembre 2018
20:30 h - 22:30 h

Réunion jeunes

Le Mar, 18. décembre 2018
19:00 h - 20:00 h