Up

Constellations en L

 

Tous les documents ci-dessous sont issus d'observations faites au Célestron 8 dans la banlieue nantaise. Très détaillés et riches de commentaires très précis, ils permettent de se repérer dans les constellations et de naviguer d'objet en objet.

 

 

 

 

 

Lézard
Taille du Fichier:
126.88 kB
Auteur:
Michel Raymond
Date:
30 janvier 2017

Le Lézard est une petite constellation de l'hémisphère nord, située entre Andromède, Cassiopée et le Cygne. La constellation du Lézard fut nommée par Johannes Hevelius en 1687 pour combler une région du ciel pauvre en étoiles brillantes. Son nom provient visiblement de la forme en zig-zag décrite par ses étoiles les plus lumineuses.

Licorne
Taille du Fichier:
174.18 kB
Auteur:
Michel Raymond
Date:
30 janvier 2017

La Licorne est une constellation moderne relativement peu lumineuse; située quelques degrés au-dessous de l'équateur céleste, elle est visible depuis une grande partie du globe terrestre, à l'exception des pôles. Elle occupe une grande partie de l'espace situé à l'intérieur du Triangle d'hiver, ce qui permet de la localiser facilement.

Lièvre
Taille du Fichier:
256.67 kB
Auteur:
Michel Raymond
Date:
30 janvier 2017

Le Lièvre est une constellation de l'hémisphère sud. Elle possède deux étoiles brillantes : Arneb (a Leporis) et Nihal (ß Leporis). Le Lièvre est une constellation ancienne. Les astronomes égyptiens la considéraient comme la Barque d'Osiris (la proximité de l'Éridan, représentant le Nil, aidant). Nommée pour la première fois Lièvre par Eudoxe de Cnide au IVe siècle av. J.-C., elle fut l'une des constellations répertoriées par Ptolémée dans son Almageste. Il est possible qu'elle représente un lièvre chassé par Orion.

Lion (le petit Lion)
Taille du Fichier:
48.62 kB
Auteur:
Michel Raymond
Date:
30 janvier 2017

Le Petit lion est une constellation de l’hémisphère nord. Comme beaucoup d’autres constellations modernes, elle ne comporte que peu d’étoiles vraiment lumineuses. Aucune histoire mythologique n’est rattachée à cette constellation. C’est Hevelius qui l’a nommée ainsi au XVlle siècle. Dans la Grèce antique, cette région du ciel était consacrée au dieu Ptha.

Lion
Taille du Fichier:
122.50 kB
Auteur:
Michel Raymond
Date:
30 janvier 2017

Le Lion est une constellation qui se situe entre le Cancer à l'ouest et la Vierge à l'est. Cette constellation contient plusieurs étoiles brillantes, telles Régulus, le cœur du Lion, et Denebola, sa queue.

Loup
Taille du Fichier:
38.08 kB
Auteur:
Michel Raymond
Date:
30 janvier 2017

Le Loup est le nom donné à une petite constellation de l'hémisphère Sud, située en dessous de la constellation de la Balance, à l'ouest de la constellation du Scorpion et à l'est de la constellation du Centaure. Le Loup est une vieille constellation. Pour les Grecs, il s'agissait d'un animal que le Centaure portait empalé sur sa lance. Elle faisait partie des constellations répertoriées par Ptolémée dans son Almageste.

Lynx
Taille du Fichier:
99.02 kB
Auteur:
Michel Raymond
Date:
30 janvier 2017

Le Lynx est une constellation de l'hémisphère nord située au sud et à l'ouest de la Grande Ourse. Malgré sa grande taille (plus grande que les Gémeaux par exemple), elle ne contient que peu d'étoiles brillantes car elle découpe un pan du ciel opposé au centre de la Voie lactée, dans une direction nettement au-dessus de l'équateur céleste.

Lyre
Taille du Fichier:
246.58 kB
Auteur:
Michel Raymond
Date:
30 janvier 2017

La Lyre est une des 88 constellations. Elle se situe dans l'hémisphère nord. La Lyre est une constellation ancienne. Les civilisations antiques en Moyen-Orient et en Inde y voyaient un vautour. Les astronomes grecs y voyaient une lyre (ou plutôt une « kithara ») et les cartes du ciel les plus vieilles la représentent généralement tenue dans les griffes d'un vautour. Lyre était l’une des 48 constellations identifiées par Ptolémée.

 
 
Powered by Phoca Download