Up

Constellations en L

 

Tous les documents ci-dessous sont issus d'observations faites au Célestron 8 dans la banlieue nantaise. Très détaillés et riches de commentaires très précis, ils permettent de se repérer dans les constellations et de naviguer d'objet en objet.

 

 

 

 

 

Lézard
Taille du Fichier:
126.88 kB
Auteur:
Michel Raymond
Date:
30 janvier 2017

Le Lézard est une petite constellation de l'hémisphère nord, située entre Andromède, Cassiopée et le Cygne. La constellation du Lézard fut nommée par Johannes Hevelius en 1687 pour combler une région du ciel pauvre en étoiles brillantes. Son nom provient visiblement de la forme en zig-zag décrite par ses étoiles les plus lumineuses.

Licorne
Taille du Fichier:
174.18 kB
Auteur:
Michel Raymond
Date:
30 janvier 2017

La Licorne est une constellation moderne relativement peu lumineuse; située quelques degrés au-dessous de l'équateur céleste, elle est visible depuis une grande partie du globe terrestre, à l'exception des pôles. Elle occupe une grande partie de l'espace situé à l'intérieur du Triangle d'hiver, ce qui permet de la localiser facilement.

Lièvre
Taille du Fichier:
256.67 kB
Auteur:
Michel Raymond
Date:
30 janvier 2017

Le Lièvre est une constellation de l'hémisphère sud. Elle possède deux étoiles brillantes : Arneb (a Leporis) et Nihal (ß Leporis). Le Lièvre est une constellation ancienne. Les astronomes égyptiens la considéraient comme la Barque d'Osiris (la proximité de l'Éridan, représentant le Nil, aidant). Nommée pour la première fois Lièvre par Eudoxe de Cnide au IVe siècle av. J.-C., elle fut l'une des constellations répertoriées par Ptolémée dans son Almageste. Il est possible qu'elle représente un lièvre chassé par Orion.

Lion (le petit Lion)
Taille du Fichier:
48.62 kB
Auteur:
Michel Raymond
Date:
30 janvier 2017

Le Petit lion est une constellation de l’hémisphère nord. Comme beaucoup d’autres constellations modernes, elle ne comporte que peu d’étoiles vraiment lumineuses. Aucune histoire mythologique n’est rattachée à cette constellation. C’est Hevelius qui l’a nommée ainsi au XVlle siècle. Dans la Grèce antique, cette région du ciel était consacrée au dieu Ptha.

 Calé
Lion
Taille du Fichier:
122.50 kB
Auteur:
Michel Raymond
Date:
30 janvier 2017

Le Lion est une constellation qui se situe entre le Cancer à l'ouest et la Vierge à l'est. Cette constellation contient plusieurs étoiles brillantes, telles Régulus, le cœur du Lion, et Denebola, sa queue.

Loup
Taille du Fichier:
38.08 kB
Auteur:
Michel Raymond
Date:
30 janvier 2017

Le Loup est le nom donné à une petite constellation de l'hémisphère Sud, située en dessous de la constellation de la Balance, à l'ouest de la constellation du Scorpion et à l'est de la constellation du Centaure. Le Loup est une vieille constellation. Pour les Grecs, il s'agissait d'un animal que le Centaure portait empalé sur sa lance. Elle faisait partie des constellations répertoriées par Ptolémée dans son Almageste.

Lynx
Taille du Fichier:
99.02 kB
Auteur:
Michel Raymond
Date:
30 janvier 2017

Le Lynx est une constellation de l'hémisphère nord située au sud et à l'ouest de la Grande Ourse. Malgré sa grande taille (plus grande que les Gémeaux par exemple), elle ne contient que peu d'étoiles brillantes car elle découpe un pan du ciel opposé au centre de la Voie lactée, dans une direction nettement au-dessus de l'équateur céleste.

 Calé
Lyre
Taille du Fichier:
299.80 kB
Auteur:
Michel Raymond
Date:
30 janvier 2017

La Lyre est une des 88 constellations. Elle se situe dans l'hémisphère nord. La Lyre est une constellation ancienne. Les civilisations antiques en Moyen-Orient et en Inde y voyaient un vautour. Les astronomes grecs y voyaient une lyre (ou plutôt une « kithara ») et les cartes du ciel les plus vieilles la représentent généralement tenue dans les griffes d'un vautour. La Lyre était l’une des 48 constellations identifiées par Ptolémée.

Mythologie gréco-latine

            Hermès (Mercure) ayant trouvé une écaille de tortue, y tendit 9 cordes et inventa la Lyre. Plus tard, pour se faire pardonner, il en fit don à Apollon (a-1862). Puis la Lyre deviendra la propriété d'Orphée (a-3361).

Autres légendes

           Babylone:une chèvre.

           Chez les arabes: un rapace.

           Rome: parfois, Fidès, les cordes de la lyre,

aLyre:(Véga) Rome: parfois, la Lyre.

           Chine: Véga est la Fileuse Céleste, fille du souverain des cieux l'Auguste de Jade.

Elle tissait des robes de brocart (étoffe brodée de soie, d'or et d'argent) et de nuages, robes sans coutures. Elle se trouvait seule et son père la maria au Bouvier Céleste (bet gAigle). Mais toute à ses amours, elle négligea son travail. Son père les plaça de chaque côté de la Rivière Céleste (la Voie Lactée) avec permission de se réunir une fois par an le 7ème jour du 7ème mois.

           La tradition populaire enjoliva l'histoire. Le Bouvier était un humble paysan qui n'avait qu'un seul boeuf, mais celui-ci était un génie. Celui-ci lui expliqua que pour trouver une femme, il devait aller à la rivière, attendre qu'une jeune fille se baigne et en profiter pour cacher ses vêtements. Ce qu'il fit. La Tisseuse Céleste vint les réclamer car sans habits , elle ne pouvait plus remonter au Ciel. Le Bouvier la retint et l'épousa. Après plusieurs années la Fileuse lui demanda: "Maintenant tu peux me dire où sont mes vêtements". Il lui céda mais la Tisseuse repartit vers le Ciel. Le Bouvier en fut très attristé et demanda à son boeuf comment la rejoindre. Celui-ci l'emmena avec ses enfants au Ciel, et il rencontra l'Auguste de Jade qui lui donna l'immortalité et le proclama dieu d'une étoile (Altaïr) à l'ouest de la Rivière Céleste (la Voie lactée). Mais la Fileuse était déesse de Véga, à l'Est. Le souverain des Cieux leur permis de se voir le 7ème jour du 7ème mois en traversant sur une passerelle formée par des pies.          On dit même que les larmes de joies des époux sont les pluies de cette saison.

            Japon:  C'est la même légende. Le 7 juillet est l'occasion d'une grande fête populaire : le Tanabata.Véga = Orihime Boshi ( l’étoile de la princesse fileuse en japonais)

Etoiles.

            a-Lyr : Vegaou Wega. vient de l'arabe "al-nasar-al-walki" = l'aigle se précipitant.

                        ou Fidis, ou Fides ou Fidicula : la Harpe en latin.

            b-Lyr : Sheliak ou Shéliak= la harpe indienne, en arabe.

            g-Lyr : Sulafatou Sulaphat  = la Tortue en arabe

            h-Lyr : Aladfar= les Serres (de l’Aigle) en arabe

            m-Lyr : Alathfar = les Serres (de l’Aigle) en arabe

 
 
Powered by Phoca Download