Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Elle culmine le soir vers 21h 

Andrormède est ici

NB1 cocher  la case " je suis d'accord avec les termes listés" et télécharger le fichier pdf.

NB2 les autres constellations sont accessibles à l'onglet "constellations" en haut 

 

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

20201120 156P Russel Linar Hamid   

comète 156P/ Russel LINEAR  5/11/2020                      Uranus 5/11/2020 (Hamid B.)

(Hamid B.)                                                      

          

salellites de Jupiter (Claude S.)                                      Dans le Taureau (Jérémy G.)

                                                                                          fin oct. 2020 (Espagne)

   

la Lune  30/10/2020 (Michel R.)                                    la Lune 30/10/2020 (Michel R.)

  

Mars   30/10/2020 (Michel R.)                                         Saturne      30/10/2020 (Michel R

 le Soleil  5/11/2020    (Michel R)

cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

93- Nuit du 26 au 27 septembre 2020

Météo : nuit claire mais lune gibbeuse. Un peu frais.

Instruments :mon C8, le T400 du club, le T400 d’Emmanuel, le T200 de Patricia, le T150 de Michel LC et le T250 de Loïc (nouvel adhérent)

Lieu:la Carterie, Sautron.

En plus des 5 pilotes d’instruments, il y avait Roger et Erik avec sa maman.

Une certaine déception pour une soirée d’observation faite pour ceux qui n’ont pas d’instrument. Seul un enfant Erik et sa maman ont fait le déplacement.

Mais cela m’a permis de m’occuper plus spécialement d’Erik et de mieux connaitre Loïc, nouvel adhérent.

La Lunegibbeuse après le 1er quartier a pu être détaillée en particulier avec Erik et sa maman.

Jupiter montrait bien 2 bandes nuageuses et ses 4 satellites galiléens.

Saturnetoujours spectaculaire avec Titan.

En fin d’observation Mars était très haute. Nous l’avons bien observée. Les T400 ont montré leur puissance. Un agrandissement de 150X permettait de voir des détails. J’ai mis 3 filtres. Le bleu n’a pas apporté grand-chose. Le rouge-orangé à montré les zones sombres sur la surface. Nous avons reconnu « Sinus Méridani ». Le jaune nous a montré la calotte polaire sud, à condition d’avoir la patience d’attendre un trou de turbulence. Quelle récompense !

La Lune gibbeuse a limité les recherches du ciel profond. Mais plusieurs objets ont été saisis par les instruments.

Albiréola belle étoiles double colorée du Cygne.

Le double amas de Persée et l’amas du Hibou, les Pléiades des amas ouverts spectaculaires.

L’amas d’Hercule amas globulaire spectaculaire dans les T400.

Les nébuleuses planétaires Messier 27 (Dumbell) et Messier 57 (l’Annulaire de la Lyre) nuages des gaz expulsé par des étoiles mourantes.

Messier 31, la Grande galaxie d‘Andromède.

Voilà parmi les plus célèbres objets du ciel profond.  Nous avons passé une belle soirée. J’ai aimé aussi évoquer avec Roger les nuits étoilées pleines d’images de magnifiques nébuleuses dans la splendide arche de la Voie Lactée vues par lui à 1600m en Ariège et par moi dans les les ciels noirs des Causses.  

Merci à tous les participants.

 
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

79- Nuit du 23 au 24 août 2020

Météo : Ciel clair.

Instruments : le T400

Lieu:la Carterie, Sautron.

                         Constellation du serpent

A partir de nu Ophiuchus

Ruprecht 135  Amas qui semble plus petit que ne l'indique "Cartes du Ciel"  Aperçu au 32mm près d'un groupe plus brillant. Il faut le 8mm pour distinguer une dizaine d'étoiles formant un arc faible.

Messier 16, la Nébuleuse de l'Aigle. La nébuleuse est vue au chercheur mais seul l'amas se voit au télescope. Il est très joli au 32mm et bien détaillé au 13mm.

Trumpler 32  Difficile à situer non loin de Messier 16. Il se présente surtout comme un petit nuage. Quelques étoiles pourtant surgissent de cette nébulosité.

                      Constellation du Sagittaire

Messier 17La nébuleuse avec sa forme allongée caractéristique est bien vue au 31mm et au 13mm

                         La planète Mars

Je me suis ensuite intéressé à la planète Mars. Elle est actuellement splendide. Très large et très brillante. Comme elle est haute dans le ciel les images sont bien stables et on peut grossir fortement. On voit beaucoup de détails avec un filtre rouge. La calotte polaire sud, Syrtis Major, la grande presqu'ile sombre était bien vue au 8mm (G=227X)..

  

La face de Mars visible au moment de mon observation (source : Sky & Telescope's Mars Profiler )

 

J'ai passé beaucoup de temps avec Mars

                         Constellation de la Lyre

A partir de Vega (a)

HK Lyr          Etoile carbonée bien vue au 31mm. Sa couleur rouge est évidente.

T Lyr               Magnifique rouge carbonée au 31mm

Le groupe de GSC 3109-1367  Un groupe bien évident au 31mm et joli au 13mm où l'on voit une douzaine de compagnes..

NGC 6675     galaxie non vue

Stephenson 1 Amas un peu décevant car même s'il possède des étoiles brillantes il reste peu séparé de la Voie Lactée.

                  Fin à 3h

 
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

76- Nuit du 14 au 15 août 2020

Météo : Des éclaircies importantes.

Instruments : mon C8, piloté par Baptiste, le T400, le T115 de Michel LC, le T115 de Jérémy et le T130 de Patrick, 2 contacts récents du club, qui ont été accueillis par Michelle.

Lieu:la Carterie, Sautron.

 

Comme prévu, nous avons d'abord observé les planètes Jupiter et Saturne avec leurs satellites.

Puis nous avons jeté un coup d'oeil à la comète Neowise. Elle a perdu beaucoup de son éclat mais on la voit bien au télescope.

Ensuite avec Emilie, les nouveaux et Baptiste  nous avons fait le tour du ciel à l'oeil nu. Les constellations du triangle d'été (L'Aigle avec Altaïr, la Lyre avec Véga, et le Cygne avec Déneb)

Le ciel profond fut ensuite notre objectif : l'amas IC4665 dans Ophiuchus,  le double amas de Persée, les amas globulaires Messier 13 dans Hercule et Messier 15 dans Pégase.  Puis la nébuleuse planétaire Messier 57 dans la Lyre. Des galaxies Messier 31 dans Andromède accompagné de ses satellites Messier 32 et Messier 110 ont étéobservées au T400.

 Nous avons aussi parlé technique avec Patrick qui montait pour la 1ère fois son télescope, avec Michel qui a adapté sa monture pour ses jumelles sur un pied très stable que nous avons récupéré récemment.J'ai dû faire aussi la collimation du T400 qui n'a pas supporté le voyage à Aizenay. Ceci fut fait avec Jérémy et Baptiste.

La nuit s'est terminée vers 3h avec une magnifique observation de la planète Mars. Près de sa conjonction son diamètre apparent était grand, la turbulence faible de l'atmosphère en ce milieu de nuit et aussi la chute du taux d'humidité qui a été important, nous a permis un fort grossissement. Grâce à cela, de nombreux détails étaient visibles sur la planète.

            Enfin selon le bilan fait par Emilie, plus d'une vingtaine de Perséïdes ont été observées au cours de la soirée.

 

Cette nuit

 

_________________________

Evènements à venir ...

_________________________

Retenez ces dates ...

Astro 44 à Sautron jour 1/2

avril
samedi
17

Astro 44 à Sautron jour 2/2

avril
dimanche
18

Fête du soleil à Sautron

juin
dimanche
13
dans 194 jours

Fête de la Lune à Sautron

juillet
samedi
17
dans 228 jours