Catégorie : Observations
Affichages : 952
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

93- Nuit du 26 au 27 septembre 2020

Météo : nuit claire mais lune gibbeuse. Un peu frais.

Instruments :mon C8, le T400 du club, le T400 d’Emmanuel, le T200 de Patricia, le T150 de Michel LC et le T250 de Loïc (nouvel adhérent)

Lieu:la Carterie, Sautron.

En plus des 5 pilotes d’instruments, il y avait Roger et Erik avec sa maman.

Une certaine déception pour une soirée d’observation faite pour ceux qui n’ont pas d’instrument. Seul un enfant Erik et sa maman ont fait le déplacement.

Mais cela m’a permis de m’occuper plus spécialement d’Erik et de mieux connaitre Loïc, nouvel adhérent.

La Lunegibbeuse après le 1er quartier a pu être détaillée en particulier avec Erik et sa maman.

Jupiter montrait bien 2 bandes nuageuses et ses 4 satellites galiléens.

Saturnetoujours spectaculaire avec Titan.

En fin d’observation Mars était très haute. Nous l’avons bien observée. Les T400 ont montré leur puissance. Un agrandissement de 150X permettait de voir des détails. J’ai mis 3 filtres. Le bleu n’a pas apporté grand-chose. Le rouge-orangé à montré les zones sombres sur la surface. Nous avons reconnu « Sinus Méridani ». Le jaune nous a montré la calotte polaire sud, à condition d’avoir la patience d’attendre un trou de turbulence. Quelle récompense !

La Lune gibbeuse a limité les recherches du ciel profond. Mais plusieurs objets ont été saisis par les instruments.

Albiréola belle étoiles double colorée du Cygne.

Le double amas de Persée et l’amas du Hibou, les Pléiades des amas ouverts spectaculaires.

L’amas d’Hercule amas globulaire spectaculaire dans les T400.

Les nébuleuses planétaires Messier 27 (Dumbell) et Messier 57 (l’Annulaire de la Lyre) nuages des gaz expulsé par des étoiles mourantes.

Messier 31, la Grande galaxie d‘Andromède.

Voilà parmi les plus célèbres objets du ciel profond.  Nous avons passé une belle soirée. J’ai aimé aussi évoquer avec Roger les nuits étoilées pleines d’images de magnifiques nébuleuses dans la splendide arche de la Voie Lactée vues par lui à 1600m en Ariège et par moi dans les les ciels noirs des Causses.  

Merci à tous les participants.